Palm Springs : On peut encore parler de boucle temporel en étant non pas répétitif, mais rafraichissant

Des films reprenant le concept de boucle temporel, ce n’est pas quelque chose de nouveau. C’est même un concept s’adaptant à pratiquement tous les genres de cinéma. De la comédie avec le classique un jour sans fin (1999), à de la science-fiction avec Edge of Tomorrow (2014) et Source Code (2011), pour faire un petit voyage dans de l’horreur avec Triangle (2009) et Happy Birthdead (2017). Pour Palm Springs, le premier long-métrage de Max Barbakow, on retourne dans un aspect plus … Continuer de lire Palm Springs : On peut encore parler de boucle temporel en étant non pas répétitif, mais rafraichissant

Pitch Perfect : Et si on chantais la marseillaise avec les Bella en a capella (je pense que c’est pas forcément une bonne idée

Pitch Perfect à tout de cette comédie teen vu et revu se passant dans un campus d’une fac américaine. On y suit Beca (Anna Kendrick) qui a le syndrome qu’on retrouve dans beaucoup de comédies teen qui n’ont pas forcément d’ami et qui ont un rêve. Pour Beca, c’est de produire de la musique, et elle préfère écouter de la musique que plutôt de parler de la personne à côté d’elle. Un bon jour, même dans le début de … Continuer de lire Pitch Perfect : Et si on chantais la marseillaise avec les Bella en a capella (je pense que c’est pas forcément une bonne idée

Orgueil et Préjugés : Le choix de choisir ce que l’on veut

Pas besoin de rappeler l’immense chef d’œuvre de la célèbre Jane Austen dont on a suffisamment adapté ses œuvres sur le grand écran. En dehors d’Orgueil et Préjugés qui a eu le droit à un téléfilm et d’une mini-série, on a pu avoir des adaptations « d’Emma », de « Raison et Sentiments » ou encore « Persuasion ». Difficile de sortir un film de sa longue liste d’ouvrage, mais s’il y a un seul … Continuer de lire Orgueil et Préjugés : Le choix de choisir ce que l’on veut

Love Actually : Un besoin essentiel de revoir ce film chaque année, avec des mais…

Love Actually est un film doudou de base, mais remettons en contexte dans le monde auquel on vit actuellement. À l’heure ou j’écris cet article, nous sommes le 15 janvier 2021. 2020 étaient, une année, assez terrible avec le confinement, les violences policières. Cnews est devenue une chaîne d’extrême droite, les droits de la démocratie ne sort pas gagnante dans la première puissance mondiale . … Continuer de lire Love Actually : Un besoin essentiel de revoir ce film chaque année, avec des mais…

Adolescentes : Plus qu’un documentaire, plus qu’un film sur l’adolescence

En tant qu’être humain, nous somme toujours en constance construction. S’il y a une période de notre vie qui pourrait être un moment charnière de notre vie, c’est l’adolescence. On pense à beaucoup de choses selon nos souvenirs. Pour certains, l’adolescence évoque la découverte de la vie, de la sexualité, le monde qui nous entoure. Pour d’autres, c’est le fait de changer, d’évoluer. Cela peut tout à fait … Continuer de lire Adolescentes : Plus qu’un documentaire, plus qu’un film sur l’adolescence

Mon oncle Frank : Un film dont on a tous besoin

Certains ne savent pas qui est Alan Ball, très connu pour ses scénarios dans le cinéma ou il a notamment remporté l’oscar du meilleur scénario original pour “American Beauty” en 1999. Après cet oscar, l’auteur américain s’est plutôt dirigé vers la télévision américaine, mais chez les grands avec HBO, où il était le showrunner de la fameuse série “Six Feet Under” dans le début des années 2000 ou encore “True Blood” entre 2008 et 2014.  En … Continuer de lire Mon oncle Frank : Un film dont on a tous besoin

Madre : Sorogoyen nous surprend en quittant le thriller, mais il nous concocte une véritable poésie dans son film

Le début de Madre est quelque chose que l’on connaît déjà quand on a déjà regardé un film de Rodrigo Sorogoyen, avec ce début nous offrant quelque chose de bien stressant, nous faisant rentrer tout de suite dans le film. On voit cette mère (Marta Nieto) au téléphone avec son enfant inquiet, car son père s’est absenté laissant seul son fils sur la plage. Le … Continuer de lire Madre : Sorogoyen nous surprend en quittant le thriller, mais il nous concocte une véritable poésie dans son film

Les vacances de Monsieur Hulot : C’est quand les vacances ?

Deux ans précédant son second long-métrage, Tati nous avait émerveillé avec son facteur, François sur comment mettre une parenthèse sur la vie et surtout un moyen de penser à autre chose. Chaque film de Tati évoque le changement de la France après la Seconde Guerre mondiale, une guerre destructrice expliquant ce besoin de la part de Tati de raconter quelque chose de joyeux, afin d’oublier le … Continuer de lire Les vacances de Monsieur Hulot : C’est quand les vacances ?

Swallow : Le pica une maladie rare pour évoquer le patriarcat

Pour son premier film, Carlo Mirabella-Davis voulait parler de sa grand-mère qui dans les années 50 avait des troubles obsessionnels compulsifs. Sa grand-mère lavait ses mains sans arrêt, utilisant jusqu’à quatre savons par jour et 12 bouteilles d’alcool de ménage par semaine. Ce qui intéressait le jeune cinéaste, c’est de parler du fait qu’on ne soigne pas forcément sa grand-mère, mais qu’on l’emprisonne. Vous vous … Continuer de lire Swallow : Le pica une maladie rare pour évoquer le patriarcat

Les Sept de Chicago : Sorkin derrière la caméra ce n’est pas encore la bonne

Si le script du deuxième long-métrage de Aaron Sorkin date de la décennie précédente, on ne peut pas s’empêcher de penser que s’il sort en 2020 ce n’est pas un hasard. Quand on résume les sept de Chicago, on voit que Sorkin a s’en doute réadapter ce qu’il avait écrit quand il a tourné son film afin que cela colle à l’actualité. Les sept de … Continuer de lire Les Sept de Chicago : Sorkin derrière la caméra ce n’est pas encore la bonne