Les vacances de Monsieur Hulot : C’est quand les vacances ?

Deux ans précédant son second long-métrage, Tati nous avait émerveillé avec son facteur, François sur comment mettre une parenthèse sur la vie et surtout un moyen de penser à autre chose. Chaque film de Tati évoque le changement de la France après la Seconde Guerre mondiale, une guerre destructrice expliquant ce besoin de la part de Tati de raconter quelque chose de joyeux, afin d’oublier le temps d’une fête. Les vacances de monsieur Hulot second long-métrage de Tati va évoquer les vacances. Rien qu’en voyant ce mot, vous vous voyez peut-être bien sûr un transat avec votre Piña colada et vous avez bien raison. 

Si les vacances de monsieur Hulot vous évoquent les vacances, Tati va plutôt associer ce film aux gens qui peuvent aller massivement aller en vacance grâce aux congés payés. Nous n’avons pas attendu les années 50 pour avoir des congés payés, ils sont arrivés en 1936 sous l’impulsion du Front populaire. Après les terribles événements de la guerre, les trente glorieuses ou encore le baby boom, les gens partent massivement en vacance.

Si le réalisateur français s’intéresse à cette station balnéaire transformée, comme grand studio ouvert, c’est pour mieux comprendre les humains et voir ce qu’ils font quand ils sont en vacances. Tati s’amuse à filmer ses vacanciers. il y a même cette manière subtile de se moquer, on le voit assez tôt au début avec les gens qui se précipitent dans la gare contre le temps. On peut aussi évoquer les gens qui parlent de leurs quotidiens ou de leurs boulots. Le plus marrant, c’est de voir cette télé dans le restaurant de cette station balnéaire toujours sur les chaines d’infos.

On pouvait traduire les vacances comme un moyen de s’échapper de son train quotidien, comme un moyen de se détendre. Dans le film, on voit plutôt des gens qui vont dans cette station, continuant à avoir une sorte de train de vie quotidienne. Ils restent esclaves de quelque chose, ils ne vivent plus, ils n’arrivent plus à comprendre le principe d’être en vacance.

Chez Tati, on remarque qu’il va se servir d’un aspect qu’il avait mis en place dans son film précédent afin de parler d’un autre thème de la société. Jour de fête parle de gens qui font la fête afin d’oublier les horreurs de la guerre et leurs quotidiens. Les vacances de monsieur Hulot, montre des gens qui partent massivement en vacances, mais par rapport à jour de Fête, Tati montre des gens emprisonnés, n’arrivant plus à vivre, dans l’incapacité de nous dire pourquoi, ils vont dans cette station. Cet aspect va être utilisé dans son troisième film “mon Oncle” avec cette fameuse grande maison de la sœur de Monsieur Hulot manquant d’âme et de personnalité. 

Exit François, le facteur qu’on avait vu dans son premier long-métrage, même si une suite était assez demandée, Tati voulait faire un personnage moins lié à son métier et montrer un peu toute sa vie par rapport à l’évolution de la société. Ce personnage, c’est Monsieur Hulot qu’il ne va plus jamais quitter. 

Quand on voit Monsieur Hulot, on voit ce personnage qui s’est échappé du monde du cinéma muet essayant de s’adapter à ce monde et les gens qui la composent cette société toujours en évolution. Hulot, quand il se mélange avec la population de cette station balnéaire, est un moyen pour Tati de voir le changement de mentalité, un décalage entre Hulot venant d’une autre époque et les personnages du film se rapprochant beaucoup de nous.  

Tati créé chez Hulot, un personnage plus que sympathique. Il y a toute une mise en scène travaillé par rapport aux gags. Tati disait que tous les gags étaient travaillés, afin d’obtenir un personnage créant sans se rendre compte qu’il est maladroit. Cela donne un naturel quand on voit Hulot. on voit aussi un personnage naïf, profitant de ses vacances et vivant. Ce n’est pas pour rien que les enfants vont le suivre, parfois même en les imitant. Hulot est un personnage qui même s’il est maladroit, rapporte énormément de joie dans un lieu de vacance.   

Ce qui caractérise Hulot, c’est son décalage avec les autres. comme on le disait, il vient d’un autre monde. Ce décalage arrive dès la première apparition de Hulot avec une voiture venant elle aussi d’un autre monde. Autant Hulot ne fait pas peur, sa voiture en revanche, effraie tout le monde. Rien qu’avec cette voiture Tati donne le ton de son personnage et donne aussi envie d’aller en vacances avec ce personnage, afin qu’on retrouve nous aussi ce plaisir d’être en vacance et d’oublier notre quotidien. 


Recommandation :

Sur l’édition physique :

  • Beau temps, vent léger, un film d’analyse de Stéphane Goutet. Dans le coffret Tati disponible en DVD et en Blu-ray par Studio Canal

Les vacances de Monsieur Hulot est un film de Jacques Tati, écrit par Henri Marquet et Jacques Tati. Avec Jacques Tati, Nathalie Pescaud, Micheline Rolla, Valentine Camax et Lucien Frégis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :