Planète interdite : Le début de l’âge d’or de la Science-fiction

Au XXIIe siècle, le vaisseau spatial C 57 D se pose sur la lointaine planète Altair 4. Une expédition dirigée par le commandant Adams vient enquêter sur la disparition, vingt années plus tôt, du navire spatial Bellérophon et de son équipage. Les explorateurs sont accueillis par Robby, un robot ultra perfectionné qui les conduit jusqu’à la formidable demeure de l’énigmatique Docteur Morbius. Celui-ci, avec sa fille Altaira est le seul survivant de l’expédition précédente qui a été décimée par une force inconnue…
Le Docteur Morbius explique qu’il a découvert qu’il y a plusieurs milliers d’années, la planète était habitée par des êtres à l’intelligence exceptionnelle, les Krells, qui ont mystérieusement disparu, laissant derrière eux des traces de leur civilisation : un cube gigantesque de plusieurs kilomètres de côté capable de fournir une énergie incommensurable.

Leslie Nielsen et Anne Francis

“Planète interdite” est un passage important de la Science-Fiction dans le cinéma. Il faut savoir qu’avant 1957 *, on voyait la Science-fiction comme quelque chose de très marrant, ancré dans de la série B, sans forcément le voir comme un genre qui peut être sérieux, même s’il y a quelques exceptions avant 1957, mais c’est comme si on trouvait trois pépites d’or dans de la boue. C’est très criant quand on s’intéresse au sujet de la SF, les scénarios nous proposent des films avec un concept marrant, mais on était loin d’imaginer que ce serait le terrain de jeu et de réflexion des plus grands cinéaste. Maintenant, le passage du film de SF est une étape obligatoire qui nous a permis de voir après Planète interdite des grands films tel que “2001 l’odyssée de l’espace”, “Star Wars” ou encore “Alien”

Le fait que “Planète interdite” soit filmé en cinémascope lance cette phase sérieuse du genre pour quitter les films ou on rigole sur son concept. Quand l’équipage arrive dans cette planète si mystérieuse, les nombreuses réflexions arrivent, à l’image de ce que nous proposait la littérature de la SF comme on pouvait le lire chez Isaac Asimov. En dehors, du fait de faire de la SF sérieuse, il adopte un ton léger rendant le film agréable à regarder et dans lequel on va rentrer assez facilement. C’est même un film avec un sentiment de grandeur. La grandeur comme le coté vaste de l’espace et ses planètes si variées, mais on parle surtout de la grandeur ou le réalisateur Fred M.Wilcox et ses deux scénaristes : Irving Block et Allen Adler ont laissé leurs imaginations s’exprimer pour nous pondre une œuvre qui par la suite sera si importante que beaucoup de très grands films de Science Fiction vont reprendre. 

Outre son impact dans la science-fiction, “Planète Interdite” est un film d’une importance pour toute une culture qu’on appellera plus tard la pop culture ou même culture geek. L’élément qui nous montre son impact, c’est Robby le robot qu’on connaît tous. Il est apparu dans de nombreuses séries et films, mais qui de base a été créé pour le film et sa création qui a coûté 125 000 $ soit 7 % du budget du film, ce qui était énorme pour un accessoire à cette époque. 

Mine de rien, le film de Fred M. Wilcox parle d’une planète qui a une malédiction. Il y a sans arrêt ce danger. C’est aussi un film qui se porte énormément sur la psychologie de ses personnages, même si c’est plutôt gênant de voir cet équipage affamé quand ils voient une femme qu’ils vont vouloir lui apprendre “le plaisir de la vie ”, car elle n’avait jamais vu d’hommes. En dehors de cet énorme point noir lié à cette époque ou malheureusement, c’était accepté, ce film peut nous rappeler forcément un grand film de Ridley Scott, mais aussi les deux préquels qu’il a pu faire quand il a repris en main la saga “Alien” 

Planète interdite: Fred M. Wilcox

Planète interdite est un film de Fred M. Wilcox, écrit par Irving Block et Allen Adler, d’après une histoire de Cyril Hume. Avec Walter Pidgeon, Anne Francis, Leslie Nielsen, Jack Kelly et Richard Anderson.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s