Inside : Playdead n’est plus un petit du jeux vidéo

Quand on lance Inside, on n’est pas dépaysé. Dès l’instant ou on lance le jeu, on retrouve toute la pâte qu’on a tant aimé dans Limbo, c’est-à-dire le petit bonhomme sans expression dans un univers monochromatique (du moins pour le premier tiers pour Inside). On est toujours dans de la plateforme 2.5D et on est sur un enchaînement de plateforme et d’énigmes avec des morts très physiques.  Sauf qu’on n’est pas sur un reskin de Limbo. Inside est la … Continuer de lire Inside : Playdead n’est plus un petit du jeux vidéo

Sense 1 et 2 : La beauté quand un cinéaste laisse ses personnages s’exprimer sur ce qu’ils ressentent

Senses 1&2 est une expérience cinématographique merveilleuse, on est plongé en immersion totale pendant 2 h 20 dans le Japon d’aujourd’hui, dans un quartier de Köbe. Grâce à la mise en scène de Ryusuke Hamaguchi, on connaît ce quartier comme s’il faisait partie de notre vie. Je pense que si je n’avais pas vu le mont de Fuchun, mon point de vue aurait était différent, … Continuer de lire Sense 1 et 2 : La beauté quand un cinéaste laisse ses personnages s’exprimer sur ce qu’ils ressentent

Le dernier loup : La nature nous procures de sacrés émotions

Le dernier loup est pour Jean-Jacques Annaud, le retour d’un cinéma qu’on aime beaucoup. Son cinéma, ou les animaux et la nature sont au premier plan comme c’était le cas en 1988 pour l’Ours et en 2004 pour deux frères. C’est un si grand plaisir de revoir son amour pour les animaux. On a tout de suite cette sensation d’avoir un film très émouvant dont … Continuer de lire Le dernier loup : La nature nous procures de sacrés émotions

Apollo 13 : Un échec, mais une très grande aventure humaine que seul l’aventure de la conquête spatiale offre

Le cinéma américain a cette particularité et cette force de parler des films ou les faits ne sont pas forcément des moments glorieux. Ils le font très bien, quand on voit les différents films sur la guerre du Vietnam comme Apocalypse Now de Francis Ford Coppola, utilisant le contexte pour en faire une critique. Les biopics comme la mission d’Apollo 13, ou ce n’est pas … Continuer de lire Apollo 13 : Un échec, mais une très grande aventure humaine que seul l’aventure de la conquête spatiale offre

L’extraordinaire voyage de Marona : Un voyage riche sur la vie

L’extraordinaire voyage de Marona s’ouvre sur la mort de Marona la chienne qu’on va suivre dans ce film. Rassurez-vous ceci n’est pas un spoil, car Marona rembobine le film de sa vie. Une vie avec de la tristesse, mais comme je le dis si souvent dans le cinéma, il y a souvent une beauté dans la tristesse, encore plus quand on parle de la vie. … Continuer de lire L’extraordinaire voyage de Marona : Un voyage riche sur la vie

La Fille au bracelet : Le doute quand on est un juré

Des films, des séries ou il y a des procès, ce n’est pas quelque chose qui se fait rare dans le paysage audiovisuel. Pour ne citer qu’une seule œuvres afin d’éviter de faire une critique ou je fais juste une vulgaire liste des films sur ce sujet, on peut citer « 12 hommes en colère » de Sidney Lumet. On ne va pas aller plus loin dans … Continuer de lire La Fille au bracelet : Le doute quand on est un juré

Cloud Atlas : Montage parfait pour une oeuvre unique et magnifique dans le paysage cinématographique

Cloud Atlas semblait être un projet irréalisable, mais chez les Wachowski rien n’est impossible. Habitué à toujours innover le 7e art avec des œuvres comme Matrix ou leurs derniers films avant ce projet : Speed Racer, mais Cloud Atlas semble être un projet d’une autre dimension. C’est un projet d’une autre dimension, car adapté du roman « Cartographie des nuages » écrit par David Mitchell et suivant … Continuer de lire Cloud Atlas : Montage parfait pour une oeuvre unique et magnifique dans le paysage cinématographique

Parasite : Au final on a tous notre parasite et on est tous le parasite de quelqu’un

Bong Joon-Ho fait parti de cette très belle vague de cinéastes coréens très apprécié par les cinéphile avec de films comme The Host, Mother ou encore Memories of Murder qui sont trois oeuvres qui ont marqué les années 2000. On pourrait même faire un top 10 des films des années 2000 avec ces trois films. Très peu de personnes peuvent se permettre d’avoir trois films dans un top 10 d’une décennie. Quand Parasite commence son aventure à Cannes, on s’attendait à un grand film comme nous l’a habitué Bong Joon-Ho dans pratiquement toute sa filmographie, mais on ne s’attendait sûrement pas à son parcours qui aura changé la perception du grand public sur le cinéma asiatique. Continuer de lire Parasite : Au final on a tous notre parasite et on est tous le parasite de quelqu’un

First Love, Le dernier Yakuza : Une comédie délirante, mais surjoué

Avec pas moins de 100 films à son actif, Takashi Miike continue de s’amuser à explorer différents genres du cinéma, à quel point qu’on peut se demandait s’il n’a pas exploré tout le 7e art. Sa passion, de faire des films est toujours aussi proche qu’un réalisateur qui fait son premier film. First Love est un film qui est à l’image de son réalisateur : … Continuer de lire First Love, Le dernier Yakuza : Une comédie délirante, mais surjoué

Tyler Rake : Faut pas l’embêter

Je ne sais pas si c’est volontaire de la part de Netflix, mais le fait qu’il soit sorti pendant le confinement, à permis au film produit par les frères Russo d’être un gros événement. Il suffit de voir qu’il est resté premier du top 10 pendant de nombreuses semaines, mais reste à voir si Chris Hemsworth va propulser Sam Hargrave dans le premier rang des cinéastes de films d’action américains. Continuer de lire Tyler Rake : Faut pas l’embêter